Goodluck Jonathan critique Buhari

Copyright de l’image AFP
Image caption L'ancien président Nigérian, Goodluck Jonathan a critiqué la décision de son successeur Muhammadu Buhari d'interdire les discours de haine.

L'ancien président Nigérian, Goodluck Jonathan a critiqué la décision de son successeur Muhammadu Buhari d'interdire les messages de haine en repostant sur Facebook une publication de 2014 relative aux libertés des Nigérians.

L'ancien président Nigérian, Goodluck Jonathan a critiqué la décision de son successeur Muhammadu Buhari d'interdire les discours de haine.

LIRE AUSSI

Nigeria : des comptes de Mme Jonathan gelés

Nigeria : plainte contre l'organe anticorruption

Nigeria: $15 000 000 pour les frais médicaux

Il a partagé sur son compte Facebook un post qu'il avait fait en 2014.

Il écrivait, à l'époque, qu'un jour les Nigérians allaient regretter son départ pour la liberté totale qu'il leur a accordée.

Le vice-président Yémi Osinbajo a déclaré la semaine dernière que le gouvernement fédéral va considérer les discours de haine comme du terrorisme.

Sur le même sujet