La crise des Rohingyas: des hôpitaux débordés
Media playback is unsupported on your device

La Première ministre bangladaise demande à la Birmanie de rouvrir ses portes.

Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira demain pour discuter de la crise de Rohingyas, qui prend des proportions de plus en plus alarmantes.

Plus de 370.000 Rohingyas ont fui les persécutions de l'armée en Birmanie, pour se réfugier au Bangladesh. La Première ministre bangladaise a demandé à la Birmanie de leur ouvrir la porte du retour.

En attendant l'exode continue. A la frontière birmane, l'hôpital de Cox's Bazar est débordé par l'afflux de réfugiés rohingyas blessés. Léone Ouedraogo.