Grace Mugabe : ouverture du procès contre l'Etat Sud-Africain

C'est l'organisation Afriforum qui poursuit en justice l'Etat pour avoir accordé l'immunité diplomatique à Grace Mugabe. Copyright de l’image AFP
Image caption C'est l'organisation Afriforum qui poursuit en justice l'Etat pour avoir accordé l'immunité diplomatique à Grace Mugabe.

En Afrique du Sud, les audiences du procès contre le gouvernement sud-africain ont démarré ce matin.

Elles portent sur l'immunité diplomatique à Grace Mugabe, accusée d'avoir agressé à Johannesburg un jeune mannequin de 20 ans.

C'est l'organisation Afriforum qui poursuit en justice l'Etat pour avoir accordé l'immunité diplomatique à Grace Mugabe.

Afriforum défend la victime, Gabriella Engels, et assure que, selon la loi sud-africaine, l'immunité diplomatique n'aurait jamais du être accordée à la première dame zimbabwéenne car elle ne peut pas s'appliquer en cas de crime grave et la violence en fait partie.

Grace Mugabe est accusée d'avoir frappé violemment une jeune femme dans un hôtel de Johannesburg en aout dernier.

LIRE AUSSI

Alerte rouge contre Grace Mugabe

"Mugabe doit désigner un successeur"

Dlamini Zuma: "La justice doit suivre son cours"

Elle avait pu quitter le pays sans être inquiétée par la justice en obtenant l'immunité diplomatique accordée par le ministère sud-africain des affaires étrangères.

Sur le même sujet