Sankara: la rue demande à la France de lever le "secret défense"
Media playback is unsupported on your device

Sankara: la rue demande à la France de lever le "secret défense"

Trente ans après l'assassinat de Thomas Sankara, des manifestants ont réclamé justice dimanche dans les rues Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

L'ex-chef de l'Etat, et père de la révolution burkinabè, avait été tué lors d'un coup d'Etat en 1987.

La France n'a pas encore répondu à une demande pour qu'elle lève son secret défense afin de permettre à l'enquête de situe sa responsabilité éventuelle dans l'assassinat.

Récit, Lamine Nouriddine Konkobo