Mugabe "a un rôle politique à jouer"

Media playback is unsupported on your device
Père Mukonori, médiateur de la crise au Zimbabwe

Selon le père Fidelis Mukonori, l'ex-président va, en tant qu'homme d'Etat, donner des "conseils" au nouveau président zimbabwéen.

Robert Mugabe, 93 ans, a démissionné mardi 21 novembre, à la suite d'une motion de destitution introduite au Parlement par son propre parti.

Quelques jours avant, il avait été placé en résidence surveillée par l'armée.

Fidelis Mukonori affirme qu'il n'est pas en mesure de confirmer la rumeur selon laquelle M. Mugabe aurait accepté de quitter le pouvoir en échange de plusieurs millions de dollars US (7,5 millions de livres sterling).

Le père Mukonori, 70 ans, un proche de Robert Mugabe, a servi de médiateur entre l'ex-président et les militaires qui l'avaient placé en résidence surveillée.

Selon lui, le nouveau président va se faire conseiller par son prédécesseur, sur les questions politiques.

"Il a dit : 'Il est mon père, il est mon chef, il est mon mentor'. Vous me direz qu'il va rester loin de son père, de son mentor, de son chef ... Je ne pense pas", a affirmé le chef religieux, faisant allusion aux propos d'Emmerson Mnangagwa, concernant son prédécesseur, lors de son investiture, vendredi.

Selon le prêtre, Robert Mugabe et sa femme sont restés chez eux à Harare et n'ont pas l'intention de quitter le pays.

Sur le même sujet