RDC: inquiétudes sur la fréquence des tremblements de terre

RDC: inquiétude sur la fréquence des tremblements de terre Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des décombres causés par un tremblement de terre en février 2008 à Cyangugu, à 250 km au sud de la capitale rwandaise Kigali.

Le dernier tremblement de terre a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi après ceux ressentis les 1er, 2 et 3 décembre 2017, ont témoigné mardi des habitants de la région.

Le bassin du lac Kivu qui s'étend du lac Édouard jusqu'au lac Tanganyika "est devenu sismiquement actif", a déclaré professeur Kacho Karume, responsable de l'Observatoire Volcanologique de Goma(OVG).

Les séismes sont fréquents au Sud-Kivu. Le 11 septembre 2016, la secousse qui a fait 19 morts dans le nord-ouest de la Tanzanie voisine avait été ressentie à Bukavu.

En février 2008, un tremblement de terre ayant frappé la région avait fait sept morts au Sud-Kivu et 38 au Rwanda.

Des centaines de personnes avaient été blessées dans les deux pays, où le séisme avait surpris les fidèles dans les églises un dimanche.

Lire plus