Afrique du Sud : le décompte pour la direction de l'ANC

Nkosazana Dlamini Zuma et Cyril Ramaphosa Copyright de l’image Reuters/AFP
Image caption Nkosazana Dlamini Zuma et Cyril Ramaphosa

Le Congrès national africain (ANC) devrait annoncer dans la journée le nouveau leader du parti qui succèdera au président Jacob Zuma.

Quelque 5 000 délégués du parti ont été appelés à voter dans cette élection qui oppose l'actuel vice-président Cyril Ramaphosa à la candidate soutenue par M. Zuma, ex-patronne de l'Union africaine (UA) et ancienne épouse, Nkosazana Dlamini Zuma.

Si l'ANC remporte les prochaines élections générales, le vainqueur du duel pourrait devenir après les élections de 2019 le président du pays à la fin du mandat de Jacob Zuma. Mais la lutte pour le fauteuil présidentiel a provoqué de telles querelles politiques que le parti pourrait se scinder avant cela.

M. Zuma a averti que le parti était menacé et se trouve "à la croisée des chemins".

Au pouvoir depuis 1994, l'ANC gouverne l'Afrique du Sud depuis le début de la démocratie.

Sur le même sujet