Netanyahu prié de démissionner

Copyright de l’image Reuters
Image caption La police israélienne déclare avoir réuni assez de preuves de la culpabilité de Benjamin Netanyahu pour corruption.

Des milliers d'Israéliens ont réclamé vendredi à Tel-Aviv la démission du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Ils ont demandé son départ du pouvoir lors d'une manifestation, la première après que la police israélienne a recommandé l'inculpation du chef du gouvernement pour corruption.

La police a déclaré mardi avoir réuni assez de preuves pour inculper M. Netanyahu pour corruption dans deux affaires.

La décision d'inculpation du Premier ministre appartient au procureur général et pourrait prendre des mois.

Cigares de luxe, des bouteilles de champagne...

Même inculpé, M. Netanyahu ne serait pas tenu légalement de démissionner. Mais la pression que susciterait son inculpation pose d'ores et déjà la question de son avenir à la tête du gouvernement.

Il est est soupçonné d'avoir essayé de conclure un accord avec le plus grand quotidien payant israélien pour une couverture favorable de son action.

Dans un autre dossier, la police affirme que le Premier ministre a reçu de la part de richissimes personnalités des cigares de luxe, des bouteilles de champagne et des bijoux, en échange de faveurs financières ou personnelles. Il a rejeté les accusations de la police.

Tel-Aviv, la capitale économique et culturelle d'Israël, est depuis des mois le théâtre d'une manifestation hebdomadaire réclamant l'inculpation et le départ de M. Netanyahu.

Sur le même sujet