Omar Al-Bashir: pour la CPI,  l'Afrique du Sud a manqué à ses devoirs
Media playback is unsupported on your device

L'Afrique du Sud a manqué à ses devoirs en n'arrêtant pas le président Omar el-Béchir.

L'Afrique du Sud a manqué à ses devoirs en n'arrêtant pas le président soudanais Omar el-Béchir. C'est la conclusion rendu ce jeudi par les juges de la Cour Pénal Internationale. La CPI devait statuer aujourd'hui sur des faits qui remontent à juin 2015. C'était pendant le Sommet de l'Union Africaine. Pretoria avait refusé d'arrêter le président soudanais, recherche par la CPI pour génocide au Darfour. Les explications de Venuste Nshimiyamana.