Amnesty International accable le Cameroun
Media playback is unsupported on your device

Amnesty International accable le Cameroun

Amnesty International les appelle les "chambres de torture camerounaise". L'ONG accuse les forces camerounaises d'avoir torturé une centaine de personnes suspectées d'appartenir au groupe djihadiste Boko Haram. Les faits se seraient déroulés sur une base militaire dans le nord, partagée avec des troupes américaines et françaises. Selon Amnesty, certains suspects auraient été torturés jusqu'à la mort. Le ministère camerounais de la défense accuse l'ONG de "mauvaise foi", et de "transformer des meurtriers en victimes". Le point avec Salma Bouchafra.