Au Venezuela, le vote du week-end aggrave la tension
Media playback is unsupported on your device

Au Venezuela, le vote du week-end aggrave la tension

Le Venezuela a connu dimanche sa journée la plus sanglante depuis le début des manifestations contre le régime il y a 4 mois.

Il s'agit de violences liées à la tenue du vote d'une assemblée constituante.

Le président Nicolas Maduro a revendiqué la victoire, et declaré que la nouvelle assemblée devrait declarer l'état d'urgence.

Mais l'opposition qui avait boycotté le scrutin dénonce un glissement vers la dictature.

Plus d'une dizaine de pays ne reconnaitront pas le resultat du vote, dont les Etats-Unis, mais aussi l'Argentine ou le Mexique.

Loin de resoudre la crise, cette assemblée constituante sensée effacer le parlement acquis à l'opposition, risque de l'aggraver.

Récit, Salma Bouchafra