Kenya: la petite Samantha, six mois, battue à mort par la police
Media playback is unsupported on your device

Kenya: la petite Samantha, six mois, battue à mort par la police

Elle s’appelait Samantha et n’avait que six mois.

Dans le coma depuis vendredi, elle est décédée mardi.

La petite fille a été battue par la police kenyane lors d’un raid sur la maison de ses parents dans l’ouest de Kisumu pendant les manifestations qui ont suivi l’annonce des résultats de la présidentielle.

Les policiers ont usé de gaz lacrymogène et de matraque.

Samantha, qui était dans les bras de sa mère, a été battue avec de graves blessures à la tête.

Plus loin dans le bidonville de Mathare à Nairobi, une jeune fille de 9 ans a reçu une balle dans le dos samedi.

Le nombre de morts due aux violences posstory-électorale serait maintenant passé à 17.

La Croix-Rouge affirme avoir traité 177 personnes blessées.

Récit: Franck Noudofinin