Au Somaliland, où l'on vote pour la présidentielle, la politique reste une affaire d'homme
Media playback is unsupported on your device

Au Somaliland, où l'on vote pour la présidentielle, la politique reste une affaire d'homme

La République autoproclamée du Somaliland élit ce lundi un nouveau président.

Aux yeux du reste du monde, cette nation n'existe pas.

À travers cette élection, le Somaliland espère renforcer sa quête de reconnaissance au niveau international.

Le chef de l'état sortant Ahmed Mohamud Silaanyo a décidé de ne pas se représenter.

Trois hommes sont en lice. Aucune femme ne figure parmi la liste des candidats.

Au Somaliland, la politique reste une affaire d'homme mais les femmes tentent de faire entendre leur voix.

Récit, Olivier Weber