Trump investi candidat des républicains

Image caption Donald Trump confirmé candidat des républicains aux prochaines élections présidentielles américaines

Le milliardaire controversé a clôturé la convention républicaine par un discours dans lequel il a prédit qu'il remportera le scrutin présidentiel du 8 novembre.

Pour la première fois dans l'histoire des Etats-Unis, un novice en politique a obtenu hier soir l'investiture de l'un des deux grands partis qui alternent au pouvoir.

Dans son discours, Donald Trump s'est posé comme le porte-parole du peuple américain contre les élites politiques, économiques et médiatiques. « Je suis votre voix, la voix des hommes et des femmes oubliés de notre pays, ceux qui ont été négligés, ignorés et abandonnés», a-t-il déclaré. Il a défini son programme de nationaliste : « notre credo sera l'américanisme, pas le mondialisme.»

Donald Trump affirme que s'il est élu à la présidence des Etats-Unis, il apportera à ses compatriotes « la sécurité, la prospérité et la paix ». « Nous serons un pays généreux et chaleureux, mais aussi un pays de loi et d'ordre », a-t-il souligné.

A plusieurs reprises dans son discours, Donald Trump a tendu des perches en direction des supporters de Bernie Sanders, l'ancien rival démocrate d'Hillary Clinton, en direction aussi des noirs et des américains d'origine hispanique. Ces catégories de l'électorat sont des piliers du parti démocrate. Le candidat des républicains a affirmé que leur situation s'est aggravée durant les mandats du président Barack Obama.

Donald Trump a promis de créer des millions d'emplois, de diminuer les impôts, de rétablir l'ordre entre la police et les minorités raciales et de bâtir un mur frontalier avec le Mexique afin de stopper l'immigration clandestine et le trafic de drogue.

Sur le plan de la politique extérieure, il s'est engagé à renégocier tous les accords de commerce afin de stopper les délocalisations d'emplois. Il s'est engagé à détruire l'organisation de l'Etat Islamique et de suspendre immédiatement toute immigration en provenance de pays compromis par le terrorisme. Il promet la mise en place de système de contrôle des antécédents des candidats à l'immigration. Il compte également demander aux alliés des Etats-Unis d'assurer une plus grande partie de leur défense.

« L'Histoire nous regarde, il est temps de rendre sa grandeur à l'Amérique », a affirmé Donald Trump.