La flamme olympique de 1936 à nos jours

Le relais de la flamme olympique est un phénomène relativement moderne qui a débuté aux Jeux olympiques d'été de Berlin en 1936. Cliquez sur notre guide interactif pour en savoir plus sur la conception des flammes olympiques et l'organisation des relais de chaque Jeux Olympiques d'été de 1936 à nos jours.

INTERACTIVE
  • La flamme olympique

    ×
  • 2016 Rio de Janeiro

    ×

    A l’occasion des premiers Jeux olympiques qui seront organisés en Amérique du Sud, un flambeau innovant fabriqué à partir d'aluminium recyclé et de résine a été créé par le studio Chelles & Hayashi Design.

    Le design se développe verticalement avec les parties supérieures s'ouvrant quand elles entrent en contact avec la flamme, révélant une série de parties de résine colorée. Les couleurs représentent la mer, la terre, les montagnes, le ciel et le soleil du Brésil, et correspondent au drapeau national.

    Chaque flamme olympique pèse entre 1 kg et 1,5 kg, et mesure 63,5 cm de haut lorsqu’elle est fermée et 69cm lorsqu'elle est ouverte.

  • 2012 Londres

    ×

    Avec l'organisation des Jeux pour Londres pour la troisième fois, un flambeau à trois parties a été créé par la firme de design Barber Osgerby.

    En or, et fabriquée en forme de feuilles en alliage d'aluminium, chaque torche a été percée de 8 000 trous représentant les 8 000 coureurs ayant pris part au relais.

    Avec ses 80cm, c’est l'une des plus grandes flammes mais aussi l'une des plus légères, pesant 800-850g avec le brûleur central au propane-butane. Ses proportions lui ont permis d'être porté facilement par les jeunes coureurs.

  • 2008 Pékin

    ×

    Une flamme en forme de parchemin et des graphiques de « porte-bonheur » ou «nuage de bon augure», couramment utilisés dans la mythologie chinoise, étaient destinés à représenter l'harmonie.

    Cette flamme devait être le symbolise de Jeux olympiques verts et high-techs.

    C’était un ambitieux relais et le plus long jamais vu à travers les cinq continents et la Chine, mais qui a attiré de vives protestations.

  • 2004 Athènes

    ×

    Le designer industriel grec Andreas Varotsos s’inspire des anciennes racines des Jeux en proposant une flamme en magnésium et en bois en forme de feuille d'olivier.

    Le design devait permettre de visualiser le déroulement du relais.

    Le relais de la flamme a traversé cinq continents, offrant la possibilité à 260 millions de personnes de voir la flamme dans leur ville.

  • 2000 Sydney

    ×

    L'Opéra de Sydney, les courbes du boomerang et le bleu de l'océan Pacifique ont inspiré la conception de la flamme olympique. Les trois composantes qui se chevauchent représentent aussi la terre, le feu et l'eau.

    Après un relais grec de 10 jours, l'Australie a été mise en valeur d’Uluru à la Grande Barrière de corail.

    La sprinteuse aborigène Cathy Freeman a utilisé le flambeau pour allumer la flamme dans le stade olympique et a remporté le 400 m.

  • 1996 Atlanta

    ×

    La flamme de Malcolm Grear s’inspire d’anciens flambeaux couverts d'une poignée de roseaux liés avec de la ficelle. Les 22 roseaux d'aluminium représentaient chacun chaque Jeux olympiques.

    Avec une poignée centrale en bois de pécan, c’était le flambeau le plus long des Jeux d’été. Des modifications ont été faites après que les roseaux aient fondu.

    La flamme était parfois difficile à voir et sortait de l’étape grecque du relais.

  • 1992 Barcelone

    ×

    André Ricard, un designer industriel de Barcelone, a fabriqué volontairement différentes flammes de type « latin ».

    Le relais passait à travers 652 axes avec des relais à vélo sur les pistes peu peuplées.

    Le chaudron a été allumé au stade olympique de Montjuic par une flèche enflammée tirée de l'arc de l’archer paralympique Antonio Rebollo.

  • 1988 Séoul

    ×

    The Korea Explosive Company Ltd a fabriqué cette flamme en cuivre, en plastique et en cuir traité dans un style similaire à ses prédécesseurs.

    Les graphiques coréens traditionnels incluent deux dragons et symbolisent l'harmonie entre l’Orient et l'Occident.

    La flamme olympique a voyagé sur une route de 4167,8 km en 22 jours, à travers 21 villes, relayée par 1 467 coureur, avec des milliers d'assistants et d’accompagnateurs.

  • 1984 Los Angeles

    ×

    La flamme a été fabriquée à partir d'aluminium filé avec une finition en cuivre et avec une poignée en cuir. Elle représentait une image du Memorial Coliseum, l’endroit où se déroulait les Jeux de Los Angeles de 1984 et 1932.

    Le relais était controversé car les États-Unis ont vendu aux coureurs le droit de parcourir chaque kilomètre du relais pour 3000 $, contrariant ainsi les Grecs.

    Deux heures avant le relais, l'URSS a annoncé qu'elle boycottait les Jeux, en réponse au boycott américain quatre ans plus tôt.

    Mais cela n'a pas empêché des milliers de personnes de courir l’itinéraire de la flamme.

  • 1980 Moscou

    ×

    Cette flamme or, argent et rouge avait une coupe au-dessus du brûleur et la poignée était protégée par un écran de protection.

    Les entreprises de Leningrad avaient fabriqué 6 200 torches de gaz conçus par Boris Tuchin. La flamme Olympique avait été enregistrée comme une invention de l'Etat de l'URSS et reçu le numéro de certificat 729414.

    La flamme a voyagé à travers la Grèce, la Bulgarie, la Roumanie et l'URSS.

  • 1976 Montréal

    ×

    Savoir à quoi ressemblerait la flamme olympique à la télévision était un facteur important pour Georges Huel et Michel Dallaire.

    Ils ont conçu un flambeau à poignée rouge avec un brûleur noir et une édition spéciale de présentation en or et noir.

    La flamme a été pour la première fois réalisée à partir d’un faisceau laser provenant d’un satellite. Mais la torche a été allumée avec une huile d'olive des plus traditionnelles.

    Le 22 juillet, la vasque olympique s’était éteinte pour cause de tempête et a été éclairée à nouveau par la flamme.

  • 1972 Munich

    ×

    Otl Aicher s’était largement inspiré d’éléments clés du design des Jeux.

    La torche de gaz a été réalisée en acier en trois parties - poignée, plaque et tuyaux d'incendie vissés ensemble. Elle a été testée pour résister aux conditions météorologiques extrêmes - notamment avec un vaporisateur puissant pour simuler de fortes pluies.

    Lorsque les températures ont atteint 46 °C sur le trajet entre la Grèce et l'Allemagne, des torches sous pression spéciale devaient être utilisées.

  • 1968 Mexico City

    ×

    Les 3 000 torches ressemblant à des fouets présentaient un emblème 3D de Mexico 68 sur leurs têtes flamboyantes.

    Le relais a suivi le parcours de Christophe Colomb de l'Europe vers le Nouveau Monde où pour la première fois, le chaudron a été allumé par une femme, Enriqueta Basileo.

    Le mélange de combustibles solides a été étonnamment volatile - quelques petites explosions ont eu lieu et les coureurs ont été légèrement brûlés.

  • 1964 Tokyo

    ×

    Ce flambeau noir et argenté fabriqué à partir d'aluminium et d'acier a parcouru Olympie jusqu’à Tokyo par les airs, la terre et la mer. Au Japon, la flamme a été divisée en quatre itinéraires différents avant sa réunification.

    Yoshinori Sakai, né à Hiroshima le 6 août 1945, le jour où la bombe atomique a été lancée, était le dernier coureur à allumer la vasque olympique.

    Lorsque la flamme est entrée dans le stade, un parfum de chrysanthème a été libéré par pulvérisateurs sous les tribunes du public.

  • 1960 Rome

    ×

    Dans un design fin et strié, le flambeau en aluminium bronzé de 580g se basait sur ceux vus sur les monuments anciens.

    Le designer, Amedeo Maiuri, était un archéologue célèbre pour ses études sur le site romain de Pompéi.

    Le relais a voyagé à partir de la Grèce, en suivant le parcours pris par les anciens quand ils ont bâti les colonies sur la Sicile et la péninsule italienne afin de créer la Grande-Grèce.

  • 1956 Melbourne

    ×

    Le designer londonien Ralph Lavers a été désigné pour créer la flamme olympique de Melbourne.

    Les épreuves d’équitation s’étant tenus à Stockholm, le flambeau a donc voyagé en Suède ainsi qu’en Australie. Au pays des Kangourou, le flambeau a dû contourner des inondations et a bravé les routes cahoteuses qui menaçaient d'éteindre les lumières du flambeau olympique.

    Le temps estimé pour que les coureurs parviennent à terminer chaque kilomètre variaient en fonction des régions tropicales et des climats tempérés. La flamme olympique a atteint Melbourne après avoir été transportée pendant 20 470 km par 3 118 coureurs.

  • 1952 Helsinki

    ×

    Seuls 22 flambeaux ont été fabriqués pour ce relais, s’abstenant d’une production de masse. Par contre, il y avait 1 600 bonbonnes de gaz pour le carburant.

    Une tête en argent de 600g reposait sur un support en bouleau madré. Les flambeaux ont été offerts après les Jeux à des organisations sportives olympiques.

    Les hommes couraient avec la flamme sur un tronçon d’1 km, et les femmes parcouraient une distance un peu moins longue.

    Les flambeaux relayés entre les coureurs étaient renouvelés après environ chaque 20 minutes par d’autres flambeaux avec de nouvelle bombonne de gaz.

  • 1948 Londres

    ×

    En 1948, la flamme de Londres a été conçue par Ralph Lavers, passionné d'architecture classique.

    Il avait besoin de créer un flambeau bon marché, mais bien conçu pour résister au voyage à travers l'Europe lors des 'Jeux d’austérité' d’après-guerre.

    Deux modèles ont été fabriqués – l’un en aluminium, avec des pastilles d’hexamine et de naphtalène empilées à l'intérieur, et un second pour la dernière ligne droite dans le stade avec une flamme de magnésium dans un support en acier inoxydable, afin d’être visible en plein jour.

  • 1936 Berlin

    ×

    Le premier relais de la flamme a été organisé avant les Jeux de Berlin.

    Conçu par le sculpteur Walter Lemcke et fabriqué par le géant de l'acier et de l'armement Freidrich Krupp, 3 840 torches ont été créées pour 3 331 coureurs. Deux fusibles séparés ont été conçus pour pouvoir se rallumer au cas où la combustion s’arrête.

    Les torches étaient en acier inoxydable de 27 cm de long et pesant 450g.