Japon : l'empereur Akihito évoque sa succession

L'empereur Akihito Copyright de l’image AFP
Image caption L'empereur Akihito a laissé entendre qu'il souhaitait un débat sur les lois qui l'obligent à rester empereur jusqu'à la fin de sa vie.

Le souverain japonais a laissé entendre qu'il pourrait renoncer à ses fonctions impériales.

Dans une allocution télévisée, ce lundi, il a dit douter de sa capacité de continuer à assumer ses obligations.

L'empereur âgé de 82 ans a déclaré que son état de santé et son âge pourraient bientôt l'empêcher d'exercer ses fonctions.

Image caption La famille impériale du Japon

Il n'a cependant fait aucune recommandation concernant sa succession.

Mais peu de temps après la sortie médiatique d'Akihito, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a déclaré qu'il examinerait attentivement les souhaits de l'empereur.

Au Japon, il n'existe aucune disposition légale permettant à l'empereur de renoncer à ses fonctions.

Mais ce dernier a laissé entendre qu'il souhaitait un débat sur les lois qui l'obligent à rester empereur jusqu'à la fin de sa vie.

Sur le même sujet

Lire plus