L'Allemagne envisage la déchéance de nationalité pour les djihadistes

Le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière annonce de nouvelles mesures anti-terroristes à Berlin, 11 août 2016 Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière annonce de nouvelles mesures anti-terroristes à Berlin, 11 août 2016

Suivez-nous sur notre Page Facebook

Après les récentes attaques liées à des militants islamistes, le gouvernement allemand a présenté une série de mesures anti-terroristes.

Une des propositions vise à retirer la nationalité aux ressortissants binationaux qui se rendent à l'étranger pour combattre avec des organisations terroristes.

Le ministre de l'Intérieur allemand, Thomas de Maizière, a aussi indiqué que des mesures pourraient être prises afin d'accélérer l'expulsion de criminels étrangers.

"Les Allemands qui participent aux combats à l'étranger pour une milice terroriste et qui possèdent une autre nationalité doivent à l'avenir perdre leur nationalité allemande", a-t-il déclaré.

Onde de choc

L'Allemagne a accueilli plus d'un million de migrants en 2015.

Le pays a été très choqué par l'attaque à la hache commise par un adolescent probablement originaire d'Afghanistan, et par l'attentat d'un auteur syrien qui a blessé 15 personnes lors d'un festival de musique.

Suite à ces attaques, la chancelière, qui avait ouvert grand les frontières aux réfugiés, a vu sa popularité plonger de 12 points.

M. de Maizière a aussi proposé de renforcer les effectifs de la police, d'investir dans la reconnaissance faciale, et de lutter contre "les communications entre terroristes" et "le commerce illégal d'armes" sur le Darknet.

La déchéance de nationalité avait été proposée aussi en France après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris avant d'être abandonnée sur fond de divisions politiques.

Lire plus