Des arrestations en Zambie

émeutes en Zambie
Image caption Des émeutes ont éclaté dans la province méridionale, y compris la ville touristique de Livingstone.

Un haut responsable de la police zambienne annonce l'arrestation de 133 personnes qui protestaient contre la réélection du président Edgar Lungu. Ces arrestations surviennent après que après que son adversaire, Hakainde Hichilema, a dénoncé une élection truquée.

Des émeutes ont éclaté dans la province méridionale, y compris la ville touristique populaire de Livingstone, selon l'organe de presse « The Zambia Times ».

Le chef de la police Godwin Phiri a expliqué que les manifestants "visaient les partisans supposés du parti au pouvoir en détruisant leur propriété".

« Il semble que c'était prémédité. Ils attendaient juste que le nom du gagnant soit dévoilé», a-t-il ajouté.

Après les arrestations, le calme est revenu.

M. Hichilema a déclaré qu'il prévoit un recours juridique contre la victoire d'Edgar Lungu.

M. Lungu, a remporté la présidentielle avec 50,35 % des voix, dépassant de justesse le seuil de 50 %, et évitant ainsi un second tour.

Selon les résultats officiels, M. Hichilema a quant à lui obtenu 47,67 % des voix.

Sur le même sujet