Yémen : immense manifestation de soutien aux rebelles

foule de manifestants à Sanaa, la capitale. Copyright de l’image AP
Image caption Des milliers de Yéménites ont organisé une manifestation contre les récentes frappes aériennes de la coalition dirigée par l'Arabie Saoudite.

Des centaines de milliers de Yéménites se sont rassemblés samedi 20 août à Sanaa, capitale rebelle du Yémen, en soutien au mouvement chiite Houthi.

Ils protestaient contre les récentes frappes aériennes de la coalition dirigée par l'Arabie Saoudite.

Les manifestants ont scandé des slogans favorables au nouveau Conseil formé par les rebelles.

Les rebelles chiites Houthis, alliés aux partisans de l'ancien président Ali Abdallah Saleh, contrôlent la capitale Sanaa depuis 2014 et plusieurs régions du Yémen.

Une guerre les oppose aux forces du président reconnu par la communauté internationale Abd Rabbo Mansour Hadi. Ce dernier est soutenu par une coalition militaire arabe dirigée par l'Arabie saoudite.

La communauté internationale a dénoncé à maintes reprises le coup de force des rebelles qui ont chassé le chef de l'Etat reconnu internationalement.

Les ambassadeurs de 18 pays, dont les puissances occidentales, qui suivent les négociations de paix ont appelé samedi dans un communiqué belligérants à cesser les combats, tout en dénonçant l'"initiative unilatérale" des rebelles de former un Conseil supérieur pour gouverner le Yémen.

Jeudi, l'organisation Médecins sans frontières a déclaré être "contrainte" d'évacuer six de ses hôpitaux dans le nord du Yémen, trois jours après que l'un de ses établissements a été bombardé par la coalition menée par l'Arabie saoudite. 19 personnes ont été tuées.

Par ailleurs, les Etats-Unis ont réduit le nombre de leurs conseillers militaires auprès de la coalition arabe intervenant au Yémen, tout en affirmant que cette décision n'était pas liée au nombre élevé de victimes civiles des bombardements.

Copyright de l’image Reuters
Image caption Certains estiment qu'ils étaient des centaines de milliers dans les rues de Sanaa.
Copyright de l’image AFP
Image caption Des manifestants brandissant le drapeau yéménite à Sanaa, le 20 août 2016.
Copyright de l’image AFP
Image caption Le mouvement chiite Houthi a pris le contrôle de la ville en 2014.
Copyright de l’image Reuters
Image caption Des snipers étaient chargés d'assurer la sécurité pendant la manifestation.

Les raids de la coalition se sont intensifiés depuis le 9 août après l'échec de négociations de paix qui se déroulaient depuis trois mois au Koweït sous l'égide des Nations unies.

En réponse, les rebelles ont multiplié les tirs de roquettes sur les zones frontalières saoudiennes, tuant un Saoudien samedi dans la ville de Najrane et blessant six résidents étrangers. Sept civils avaient péri de la même manière mardi.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, la guerre au Yémen a fait plus de 6.500 morts dont de nombreux civils depuis mars 2015.

Copyright de l’image AP
Image caption Un hôpital a été partiellement détruit, la semaine dernière, dans la ville d'Abs, au Nord du pays, par les frappes aériennes de la coalition menée par l'Arabie Saoudite.

Sur le même sujet