L'ONU défend le burkini

burkini Copyright de l’image AFP
Image caption Des femmes en burkini. L'interdiction du port de cette tenue "stigmatise les musulmans", selon l'ONU.

La Commission des droits de l'homme des Nations unies salue la décision du Conseil d'Etat de la France, qui a levé l'interdiction faite aux femmes de porter le burkini.

Selon cette instance de l'ONU, l'interdiction de ce maillot féminin couvrant complètement le corps "stigmatise les musulmans" et doit être levée immédiatement.

Certains maires français ont annoncé qu'ils vont continuer à interdire le port du burkini, malgré la décision du Conseil d'Etat.

La semaine dernière, des photos de quatre policiers forçant une femme musulmane à enlever ce vêtement sur une plage de Nice (sud-est) ont provoqué l'indignation de la communauté musulmane et de certains militants des droits de l'homme.

Le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative française, a suspendu vendredi 26 août un arrêté interdisant le port de ce maillot.

L'arrêté avait été pris par la mairie de la ville côtière de Villeneuve-Loubet, dans le sud de la France.

Une trentaine de villes du pays auraient pris une mesure similaire contre le port de cette tenue sur les plages.

Sur le même sujet

Lire plus