Mort de la première greffée du visage

Copyright de l’image AFP
Image caption Isabelle Dinoire début 2006 et après avoir été greffée du visage, 8 mois plus tard.

Isabelle Dinoire, la première personne à avoir été greffée du visage en 2005, est décédée à l'âge de 49 ans en avril dernier. Le centre hospitalier universitaire d'Amiens, en France,a confirmé sa disparition.

Son opération du visage avait été une première mondiale.

Défigurée en 2005 après avoir été sévèrement mordue par son chien, la Française Isabelle Dinoire avait accepté de recevoir une greffe partielle de la partie basse du visage.

La longue intervention réalisée au CHU d'Amiens sous la direction du professeur Bernard Devauchelle avait donné à Isabelle Dinoire un nouveau nez, des lèvres et un menton, prélevés chez une donneuse en état de mort cérébrale.

Son décès survient après plusieurs complications liées à la greffe et au traitement médical anti-rejet qu'elle devait prendre à vie.

La patiente avait subi des rejets de greffon, le dernier datant de l'hiver dernier.

Les médicaments qu'elle prenait ont également favorisé la survenue de deux cancers.

Selon le communiqué du CHU d'Amiens, elle est décédée à la suite d'"une longue maladie", "entourée" de sa famille.

"En accord avec la volonté de ses proches, aucun avis de décès n'avait alors été publié dans la presse" en avril dernier, "pour préserver leur intimité."

En 2007, Isabelle Dinoire confiait dans une interview : "je dois vivre avec le risque de rejet. C'est une épée de Damoclès effrayante."