Syrie: l’opposition dévoile son plan

Débuté en 2011, le conflit armé a fait entre 250 et 450 000 morts et près de 300 000 déplacés Copyright de l’image Getty Images
Image caption Débuté en 2011, le conflit armé a fait entre 250 et 450 000 morts et près de 300 000 déplacés

L'opposition syrienne a dévoilé son plan de transition politique au cours des pourparlers avec la rébellion qui se déroulent à Londres.

Sur le plan politique, ce projet prévoit notamment une phase de 6 mois de négociations entre le régime et l'opposition ainsi que la formation d'un gouvernement de transition.

Cette équipe composée des membres de l'opposition, des représentants de l'actuel gouvernement et des membres de la société civile, gouvernera la Syrie pendant 18 mois.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'opposition syrienne a dévoilé son plan de transition politique au cours des pourparlers avec la rébellion qui se déroulent à Londres.

Le ministre britannique des affaires étrangère, Boris Johnson a expliqué que ce schéma éviterait à la Syrie de commettre " la même erreur que l'Irak " où la structure étatique avait été anéantie.

Il est cependant revenu sur l'importance du départ du président syrien afin que, dit-il, le pays ne sombre pas dans le chaos comme l'Irak après l'éviction de Saddam Hussein en 2003.

Le conflit armé en Syrie a débuté en 2011 avec l'organisation puis la répression de manifestations contre le régime dirigé par le président El-Assad.

Selon l'ONU, la guerre civile a fait entre 250 et 450 000 morts et près de 300 000 déplacés.