Hajj en Arabie Saoudite : Des millions de pèlerins attendus

Des mesures de sécurité plus drastiques ont été mises en place par l'Arabie Saoudite afin d'agir plus rapidement et d'identifier les pèlerins efficacement. Copyright de l’image EPA
Image caption Des mesures de sécurité plus drastiques ont été mises en place par l'Arabie Saoudite afin d'identifier les pèlerins efficacement.

Cette année, les pèlerins doivent se soumettre à de nouvelles mesures de sécurité.

L'an dernier, le grand pèlerinage musulman a été endeuillé par une bousculade ayant fait 2297 morts parmi les fidèles.

55 pèlerins Égyptiens avaient trouvé la mort ainsi que 20 Camerounais, et 22 Nigériens.

Le Niger avait observé alors un deuil national de trois jours.

Mais d'autres pèlerins venus des quatre coins de l'Afrique avaient trouvé la mort.

Cette année, des hôpitaux sont sur le qui-vive. Les pèlerins vont effectuer leur voyage sous 45 degré et un centre dédié aux personnes ayant subi des insolations a été ouvert.

Des bracelets électroniques seront attribués aux pèlerins. Ils seront dotés de codes-barres permettant d'identifier le porteur, sa nationalité et son lieu d'hébergement.

Copyright de l’image EPA
Image caption Pour beaucoup de musulmans, le pèlerinage est le voyage de leur vie.
Copyright de l’image EPA
Image caption Le pèlerinage à la Mecque est un des plus grands rassemblements du monde.
Copyright de l’image EPA
Image caption Le Hajj est l'occasion pour les musulmans de se rappeler les valeurs de fraternité et d'égalité

Mais cette année, des dizaines de milliers de pèlerins chiites et sunnites iraniens ont été privé de voyage, dû à des tensions diplomatiques entre l'Arabie Saoudite et l'Iran.

Pour l'Iran, l'Arabie Saoudite ne fait pas assez pour la sécurité des voyageurs.

Le pèlerinage à la Mecque est un des plus grands rassemblements du monde.

Copyright de l’image Reuters
Image caption Les pélerins doivent suivre les traces du Prophète Mahomet qui fit son premier pélerinage en l'an 628 après J-C suivi par 1 400 fidèles.
Copyright de l’image EPA
Image caption L'Arabie Saoudite a procédé à de nombreuses rénovations ces dernières années.

Lire plus