Trump-Hillary : deuxième débat équilibré

usa, débat présidentiel, donald trump, hillary clinton Copyright de l’image Getty Images
Image caption Donald Trump et Hillary Clinton dans le débat

Aucun des deux candidats à la Maison Blanche n'a dominé le débat ce dimanche soir.

La moitié des questions étaient posées par deux journalistes-animateurs et l'autre moitié d'électeurs indécis.

Propos vulgaires

D'emblée, Donald Trump a été interrogé sur la vidéo qui a refait surface vendredi et dans laquelle il parle des femmes en des termes vulgaires.

Le candidat républicain s'est de nouveau excusé. Il a insisté pour que le débat se consacre à ce qu'il a appelé «des choses bien plus importantes», comme la lutte contre l'organisation dite de l'état islamique.

Mais Hillary Clinton a estimé que la vidéo en question reflète la personnalité de Donald Trump et que le républicain «n'est pas digne d'être président».

Trump contrattaque

Du coup, Donald Trump a accusé Bill Clinton d'avoir commis des viols et Hillary Clinton d'avoir blâmé les victimes de son mari. Il a aussi considéré que l'affaire de la messagerie personnelle d'Hillary Clinton du temps où elle était ministre montre qu'elle n'a pas le jugement nécessaire pour gouverner.

Donald Trump a promis que, s'il était élu, il nommerait un procureur spécial dans cette affaire et qu'Hillary Clinton finirait en prison.

Hillary accuse la Russie

La Démocrate a été interrogée sur les révélations de Wikileaks qui a publié la transcription de discours qu'elle a donné à huis clos aux dirigeants de grandes banques. Hillary Clinton a affirmé que certains extraits ont été tirés hors de leur contexte. Elle a ainsi accusé la Russie d'alimenter Wikileaks et d'œuvrer à la victoire de Donald Trump.

Lire plus