Thailande : ce qu'il faut savoir du roi décédé

Le Roi Bhumibol Adulyadej Copyright de l’image AFP
Image caption Le Roi Bhumibol Adulyadej

Le Roi Bhumibol Adulyadej de Thaïlande avait été couronné en 1950 sous le nom de Rama IX.

Sa mort est un événement important pour ses sujets qui le voyaient comme une source de stabilité dans un pays ayant subi de nombreux coups d'état militaires sous son règne.

La plupart desThaïlandais considéraient le Roi Bhumibol Adulyadej comme un demi-dieu, même si il était un monarque constitutionnel avec des pouvoirs limités.

Arbre familial

Image caption Arbre familial du Roi de Thaïlande

Enfance et jeunesse

Bhumibol Adulyadej est né à Cambridge dans l'état de Massachussets, le 5 décembre 1927 car son père, le Prince Mahidol Adulyadej étudiait à l'université de Harvard.

La famille est ensuite retournée en Thaïlande où son père est mort alors que Bhumibol avait deux ans.

Le jeune prince a poursuivi son éducation en Suisse où il habitait avec sa mère.

Là, il s'adonnait beaucoup à des activités culturelles telles que la photographie, le théâtre, la composition de chant avec son saxophone, la peinture et l'écriture.

Copyright de l’image AP
Image caption Ici, le Roi, dans sa jeunesse, jouant du saxophone.

Entre temps, le statut de la monarchie thaïlandaise a baissé avec l'abolition de son autorité absolue en 1932, et surtout avec l'abdication de son oncle le Roi Prajadhipok en 1935.

Le frère du Roi Bhumibol, Ananda est alors devenu monarque a seulement neuf ans.

Il meurt en 1946 dans son palais à Bangkok et Bhumibol accède au trône à 18 ans.

Il retourne tout de même en Suisse pour poursuivre ses études et laisse le pays entre les mains d'un régent.

Lors d'une visite à Paris, il rencontre sa future femme Sirikit, fille de l'ambassadeur de la Thaïlande en France.

Le couple se marie en 1950, une semaine avant le couronnement du Roi à Bangkok.

Copyright de l’image AP
Image caption Il s'est fiancé à Sirikit en 1948

En 1957, le Général Sarit Dhanarajata prend le pouvoir.

Sous cette dictature, le Roi Bhumibol a tenté de renforcer la monarchie avec de nombreuses visites dans les provinces et plusieurs projets de développement notamment en ce qui concerne l'agriculture.

De son coté, Sarit a ressuscité des coutumes comme se courber devant le Roi.

Copyright de l’image AFP
Image caption Le Roi Bhumibol a soutenu plusieurs projets concernant l'agriculture.

Le Roi et la politique

Copyright de l’image AP
Image caption La Reine Elisabeth en visite d'Etat en Thaïlande en 1972

Le Roi Bhumibol est intervenu en politique plusieurs fois, d'abord en 1973 lorsque des militaires ont tiré sur des protestataires pro-démocratie.

Le monarque leur avait alors permis de trouver refuge dans son palais, ce qui a mené à l'écroulement de l'administration.

En 1981, le Roi a résisté à un groupe d'officiers militaires qui avaient organisé un coup d'état contre le premier ministre, Prem Tinsulanond.

Bhumibol est encore intervenu dans la vie politique en 1992.

Des dizaines de manifestants avaient alors été tués par balle après des mouvements de protestations contre une tentative de coup d'état du Général Suchinda Kraprayoon qui tentait une nouvelle fois de s'imposer au poste de premier ministre.

Mais en 2006, pendant une énième crise politique, le Roi a refusé d'intervenir malgré la demande des différentes parties.

Un Roi aimé

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Roi Bhumibol Adulyadej était considéré comme un demi-dieu par ses sujets.

En 2008, le pays tout entier a célébré avec faste les 80 ans du Roi Bhumibol, un signe de son statut unique dans la société thaïlandaise.

Malgré les crises politiques qu'a traversées son pays, le Roi Bhumibol laisse une monarchie plus forte qu'a son accession au trône, en grande partie grâce à ses talents de diplomate et à ses capacités à toucher le Thaïlandais moyen.