Contre le mariage gay à Paris

Les manifestants contre le mariage gay en France prônent la famille traditionnelle.
Image caption Les manifestants contre le mariage gay en France prônent la famille traditionnelle.

Des milliers de manifestants sont descendus dans la rue pour demander l'abrogation de la loi sur le mariage homosexuel en France et défendre la famille traditionnelle.

La marche qui s'est déroulée dans les quartiers bourgeois de l'ouest de Paris a rassemblé 24 000 personnes selon la police et 200 000 selon les organisateurs.

Le mariage gay a été adopté en France il y'a 3 ans mais les adeptes de la "Manif pour tous" affirment que leur mouvement n'est pas du passé.

"Nous resterons là jusqu'à l'abrogation de la loi Taubira" a lancé un animateur de la manifestation de ce dimanche cité par l'agence France presse.

Les manifestants soutiennent que le mariage homosexuel facilite la procréation médicalement assistée aux couples de lesbiennes et la gestation pour autrui auxquelles des couples français ont ont recours à l'étranger alors que la loi interdit ces pratiques en France.

"La Manif pour tous" est un mouvement d'inspiration catholique qui avait rassemblé en 2012 et 2013 à travers la France des centaines de milliers de manifestants contre la loi sur le "mariage pour tous".

Cette loi avait été adoptée par le Parlement le 17 mai 2013.

Ce mouvement est partie prenante d'une pétition lancée début avril dans sept pays de l'Union européenne pour inscrire une définition hétérosexuelle du mariage dans la législation européenne.

L'initiative nommée "Mum, dad and kids" (Maman, papa et les enfants) définit le mariage comme "l'union stable d'un homme et d'une femme" et la famille comme étant "fondée sur le mariage et/ou la descendance".

A 6 mois de la présidentielle en France, les manifestants ont ouvert le cortège de la marche avec une banderole proclamant "en 2017 je vote pour la famille".

Les groupes étaient composés de parents, d'enfants et de personnes âgées répondant à l'appel du mouvement "La manif pour tous".

Le candidat à la primaire de la droite, Jean-Frédéric Poisson, est le seul prétendant au siège présidentiel qui a promis l'abrogation de cette loi Taubira. Il est le président du Parti chrétien-démocrate, le PCD.

Six militantes du groupe féministe Femen ont été interpellées alors qu'elles exhibaient leur poitrine en marge du défilé, a-t-on appris de source policière.

Sur le même sujet

Lire plus