Alep : début de l’offensive des rebelles syriens

"Toutes les factions révolutionnaires, sans exception, participent à la bataille" Copyright de l’image Reuters
Image caption "Toutes les factions révolutionnaires, sans exception, participent à la bataille"

Les rebelles syriens ont annoncé une grande offensive visant à briser le siège du gouvernement à l'Est d'Alep.

Un groupe d'étude basé au Royaume-Uni a déclaré qu'ils avaient tiré des ''centaines'' de missiles dans l'Ouest d'Alep, tuant au moins 15 civils.

Ils auraient également ciblé l'aéroport militaire d'Al-Nayrab à l'Est.

Près de 275 000 personnes ont été assiégées à l'Est par les forces pro-gouvernementales pendant plusieurs mois.

La Syrie et son allié, la Russie, ont récemment intensifié les frappes aériennes dans cette partie du pays.

L'offensive provient des rebelles à l'extérieur d'Alep, mais ceux qui se trouvent à l'intérieur de la ville se joindront aussi à l'attaque.

"Toutes les factions révolutionnaires, sans exception, participent à la bataille" a déclaré le porte-parole militaire de la faction Fastaqim à l'intérieur de la ville.

Les rebelles ont tiré des missiles Grad à Al-Nayrab selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Jusqu'à 115 personnes ont été tuées ou blessées, ont-ils ajouté.