ONU : résoudre le mystère Dag Hammarskjold

Irene Herman Houngbo, BBC Afrique, New-York

ban ki-moon, onu Copyright de l’image Getty Images
Image caption Ban Ki-Moon au siège des Nations Unies

Une résolution de l'Onu vise à mettre fin à l'un des plus grands mystères diplomatiques du XXe siècle. Présentée mardi à l'Assemblée générale des Nations Unies à New York, la résolution demande la nomination d'un enquêteur spécial pour savoir ce qui s'est lorsqu'un avion transportant l'ancien secrétaire général de l'ONU Dag Hammarskjold et ses adjoints s'est écrasé en 1961.

La résolution insiste sur la responsabilité des Etats membres de l'Onu pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Une erreur du pilote avait été initialement soupçonnée. Certains sceptiques estiment que de nouvelles preuves pourraient mieux clarifier la situation. Ils réclament donc l'ouverture d'une nouvelle enquête. Une enquête préliminaire avait cependant souligné qu'il pourrait y avoir plus de mystères qu'une simple erreur du pilote, comme l'a révélé l'enquête initiale conclue dans les années 60.

Le texte propose en même temps, un déclassement des documents qui sont jusque-là gardés top secret, 50 ans après les faits.

Selon les initiateurs du projet de résolution, la déclassification pourrait fournir des indices sur la façon dont l'homme qui a occupé le poste de Ban Ki Moon dans les années 60 est mort avec son personnel.

Des enquêtes plus récentes font état d'une spéculation selon laquelle des agents de la CIA seraient impliqués dans une intrigue complexe mettant en scène les rivalités de guerre froide et les intérêts miniers européens.

Lire plus