Agression de l'élue américaine, Ilhan Omar

Minnesota state Rperesentative Ilhan Omar. Copyright de l’image Getty Images

La première femme d'origine somalienne élue à la Chambre des représentants du Minnesota a reçu des menaces de la part d'un chauffeur de taxi à Washington DC.

D'après l'élue du Parti démocrate le conducteur l'a menacé de lui enlever son voile durant une altercation survenue ce mardi.

La femme de 34 ans assure que son agression est survenue après un stage en concernant son rôle politique dans l'enceinte de la Maison Blanche.

Ilhan Omar est arrivée aux Etats-Unis après avoir passé une partie de son enfance dans un camp de réfugié au Kenya.

Elle a fait la Une des journaux locaux le mois dernier en ravissant un siège à un élu Républicain à la Chambre des Représentant.

Elle explique via son compte Facebook : "Alors que je me rendais à l'hôtel en taxi, j'ai été soumise à un discours haineux, islamophobe, sexiste comme jamais je n'en ai entendu."

Copyright de l’image Facebook

"Le taxiste m'a insulté en m'accusant d'être membre de l'Etat Islamique et a voulu de retirer mon voile. Je n'étais pas sûre de l'issue de ce conflit et j'étais prête à surgir hors de la voiture mais j'essayais surtout de retrouver mes affaires."

"Je prie pour son sens de l'humanité et pour tout ceux qui porte la haine dans leur cœur".

Copyright de l’image Facebook
Image caption Ilhan Omar assistait à un stage de politique à la Maison Blanche

Le Département de Police de Washington a déclaré à la BBC n'avoir reçu aucune plainte ni signalement concernant cet incident.

La victoire d'Ilhan Omar est survenu quelques jours après que le candidat Républicain à la Maison Blanche ait déclaré que les immigrés somaliens du Minnesota "diffusaient leurs idées extrémistes"

D'après un récent recensement, me Minnesota est l'Etat qui compte la plus grande communauté somalienne avec près de 50 000 membres.