Istanbul : 38 morts dans des explosions

Un groupe de policiers encerclent le corps d'un suspect qu'ils ont abattu Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un groupe de policiers encerclent le corps d'un suspect qu'ils ont abattu

Un double attentat à la bombe à l'extérieur d'un stade de football à Istanbul a fait 38 morts et plusieurs blessés.

Une voiture piégée a heurté samedi soir un véhicule de police et un kamikaze a actionné son gilet d'explosifs.

Les explosions ont eu lieu près du stade de l'équipe de Besiktas, deux heures après un match.

Les photos affichées sur Instagram après l'explosion ont montré des casques parsemés sur une route et des véhicules endommagés.

La police déclare avoir procédé à une dizaine d'arrestations.

Le vice-Premier ministre Numan Kurtulmus a déclaré aux médias que les premières conclusions de l'enquête mènent sur la piste du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK).

Trente d'entre les personnes tuées dans l'attaque étaient des policiers, selon les officiels.

Au moins 155 autres personnes sont traitées à l'hôpital, dont 14 en soins intensifs, selon des sources médicales. Une journée de deuil est décrétée par les autorités.

L'attentat n'a pas encore été revendiqué.

Sur le même sujet