Japon : épidémie de grippe aviaire

Copyright de l’image lapresse
Image caption Le Japon touché par une nouvelle épidémie de grippe aviaire de type H5 a abattu 210.000 volailles depuis le début de l'hiver

Plus de 200.000 volailles ont été abattues sur l'île septentrionale d'Hokkaido où sévit une nouvelle épidémie de grippe aviaire hautement contagieuse.

Depuis début décembre, 550.000 poulets ont été abattus dans la localité de Niigata, dans le centre du Japon.

23.000 canards ont été également abattus dans la préfecture d'Aomori, au sud d'Hokkaido.

Il s'agissait des premiers cas de grippe aviaire enregistrés dans des élevages japonais depuis janvier 2015.

Outre ces mesures d'urgence, les autorités ont également interdit le transport de volailles et de produits volaillers dans les régions proches des élevages contaminés.

Les populations devront utiliser des stérilisants sur les routes qui mènent vers les zones contaminées précise le gouvernement.

Cependant, les opérations d'abattage des animaux contaminés restent lentes.

Dans un communiqué publié samedi, les autorités japonaises ont signalé que seuls 32.310 poulets avaient été tués à Shimzu, sur l'île d'Hokkaido.

Ces abattages tardifs sont notamment dus à la baisse des températures et par les chutes de neige.