Bahreïn: plusieurs morts dans l'attaque d'une prison

Image caption La police Bahreïni lors d'une manifestation antigouvernementale

Des évadés et un policier ont été tués dimanche dans l'attaque contre une prison à Bahreïn et plusieurs détenus condamnés pour terrorisme se sont échappés.

L'attaque a été menée par des hommes armés non identifiés.

Elle a pris pour cible, la prison centrale de Jau, dans le Sud du pays où de nombreux citoyens bahreïnis de confession chiite accusés d'être impliqués dans des violences sont détenus.

Les forces de sécurité ont lancé une opération de ratissage pour rechercher et arrêter "les éléments terroristes impliqués" dans l'attaque et retrouver les prisonniers évadés, a indiqué sur son compte twitter le ministère bahreïni de l'Intérieur.

La police a également renforcé des points de contrôle aux abords des villages chiites autour de Manama, ont indiqué des témoins.

Le ministre de l'Intérieur n'a pas donné plus de détails sur le nombre des assaillants et leurs motivations, ni sur le nombre exact des évadés.

Ce n'est pas la première fois que des attaques sont perpétrées contre des prisons à Bahreïn.

En juin 2016, 17 détenus s'étaient évadés de la prison d'Al-Hadd, à l'Est de Manama.

Les autorités avaient ensuite annoncé avoir rapidement repris la majorité de ces évadés.