Syrie: la Russie allège son dispositif

La Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad, a commencé à alléger son dispositif militaire en Syrie, où l'armée a intensifié ses frappes vendredi sur une région rebelle abritant les principales sources d'approvisionnement en eau pour Damas.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption La Russie commence à alléger son dispositif militaire en Syrie

Les troupes du régime aidées des combattants du Hezbollah libanais tentent, à coups de bombardements aériens et d'artillerie, de capturer la région rebelle de Wadi Barada, à 15 km au nord-ouest de Damas, mettant à mal une trêve instaurée le 30 décembre par la Russie et la Turquie, soutien des rebelles.

Engagée militairement depuis septembre 2015 en Syrie, Moscou a bouleversé la donne dans le conflit en volant au secours de l'armée qui était alors en difficulté face aux rebelles appuyés également par des pays du Golfe et occidentaux.

En annonçant le 29 décembre un accord parrainé avec la Turquie sur la trêve et des prochaines négociations de paix, le président russe Vladimir Poutine avait indiqué que la présence militaire russe en Syrie serait "réduite".

Sur le même sujet