François Fillon présente "ses excuses" aux Français

François Fillon s'est également dit victime d'un lynchage médiatique. Copyright de l’image AFP
Image caption François Fillon s'est également dit victime d'un lynchage médiatique.

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon, englué dans des soupçons d'emploi fictif de sa famille, a reconnu lundi avoir commis une "erreur" en embauchant sa femme et ses enfants comme collaborateurs parlementaires, et a présenté ses "excuses" aux Français.

Il a toutefois répété que le salaire de sa femme Penelope "était parfaitement justifié", et que "tous les faits évoqués (étaient) légaux et transparents", lors d'une conférence de presse.

Selon lui, le parlementaire est le seul maître du recrutement du niveau de salaire dans la limite de l'enveloppe donnée à cet effet, du contenu du travail, du lieu de travail et des horaires.

"J'ai pris cette accusation comme un coup de poing à l'estomac, j'ai mis du temps à réagir, à mesurer que le ciel m'était tombé sur la tête", a expliqué le candidat LR.

Il considère depuis lundi qu'il y a "des pratiques dans la vie politique qui ne sont plus acceptables" aux yeux des Français.

François Fillon s'est également dit victime d'un lynchage médiatique.

"Aucun d'entre vous n'a de réflexion sur la semaine qui vient de se passer. On m'a lynché, assassiné médiatiquement... Je pense que cela pose un problème, et même un problème pour la démocratie", a-t-il déclaré aux journalistes.

Sur le même sujet