Paris ne « tolèrera aucune ingérence »

Jean-Marc Ayrault face aux médias lors d'une visite à Berlin, le 15 novembre 2012. Copyright de l’image Sean Gallup
Image caption Jean-Marc Ayrault face aux médias lors d'une visite à Berlin, le 15 novembre 2012.

Le ministre français des Affaire Etrangères, Jean-Marc Ayrault, a mis en garde contre toute interférence lors de l'élection présidentielle prévue entre avril et mai 2017.

Le chef de la diplomatie française a prévenu que la France ne tolérerait aucune forme d'ingérence dans son processus électoral, de la part de la Russe ou d'un quelconque autre pays.

M. Ayrault s'exprimait mercredi devant les députés français, au lendemain de la déclaration du candidat Emmanuel Macron qui s'est dit victime d'une campagne de fausses informations fabriquées, selon lui, par des médias russes.

Le candidat d' « En Marche » a également affirmé que son site internet a été la ciblée par des pirates.

Sur le même sujet

Lire plus