Trump invente un attentat en Suède

M. Trump défendait sa politique anti-réfugiés et il a également cité les attentats de Bruxelles, Nice et Paris. Copyright de l’image Getty Images
Image caption M. Trump défendait sa politique anti-réfugiés et il a également cité les attentats de Bruxelles, Nice et Paris.

Le président américain Donald Trump a fait référence samedi à un attentat qui aurait eu lieu vendredi soir en Suède. Problème, cet évènement décrit avec détail n'a jamais eu lieu.

"Regardez ce qui se passe en Allemagne, regardez ce qui s'est passé hier soir en Suède. La Suède, qui l'aurait cru? La Suède. Ils ont accueilli beaucoup de réfugiés, et maintenant ils ont des problèmes comme ils ne l'auraient jamais pensé" a expliqué le président américain dans un discours en Floride,

M. Trump défendait sa politique anti-réfugiés et il a également cité les attentats de Bruxelles, Nice et Paris.

Sur Twitter, les hashtags #lastnightinSweden (hier soir en Suède) et #SwedenIncident (incident en Suède) ont fait fureur pour se moquer de Donald Trump.

L'ex-Premier ministre suédois Carl Bildt a twitté : "La Suède? Un attentat? Qu'est-ce qu'il a fumé?".

D'autres tweets se moquent de M. Trump, publiant sous l'appellation de "plan secret pour un attentat en Suède"... des instructions de montage de meubles Ikea.

Ce n'est pas la première fois que des membres de l'administration Trump font référence à des attaques terroristes inexistantes.

Ainsi la conseillère de Donald Trump, Kellyanne Conway -qui a inventé la notion de "faits alternatifs"- a fait allusion au "massacre de Bowling Green" lors d'une interview.

Elle a expliqué ensuite qu'elle voulait parler des "terroristes de Bowling Green", deux Irakiens inculpés en 2011 pour avoir tenté d'envoyer de l'argent et des armes à al-Qaïda.

Et le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, a parlé trois fois en une semaine de l'attentat d'Atlanta (Géorgie) - avant de se souvenir que celui-ci avait en réalité eu lieu à Orlando, en Floride.