Fillon maintient sa candidature malgré son inculpation

france Copyright de l’image AFP
Image caption Le candidat, affaibli depuis près de deux mois par une affaire d'emplois fictifs présumés de son épouse, a ajouté: "je ne céderai pas, je ne me retirerai pas".

Le candidat de la droite à la présidentielle en France, François Fillon, a annoncé mercredi sa prochaine mise en examen dans le cadre d'une enquête sur des emplois fictifs mais il assure qu'il maintient sa candidature "jusqu'au bout" pour le scrutin d'avril-mai.

"Mon avocat a été informé que je serai convoqué le 15 mars par les juges d'instruction pour être mis en examen", a déclaré à la presse M. Fillon.

Le candidat, affaibli depuis près de deux mois par une affaire d'emplois fictifs présumés de son épouse, a ajouté: "je ne céderai pas, je ne me retirerai pas".

Il avait reconnu début février avoir commis une "erreur" en embauchant sa femme et ses enfants comme collaborateurs parlementaires, et avait présenté ses "excuses" aux Français.

Sur le même sujet