France : le camp Fillon contre-attaque

Image caption Cette manifestation permettra de mesurer le soutien populaire dont dispose encore François Fillon

Ce rassemblement prévu dans l'après-midi non loin de la Tour Eiffel intervient au lendemain d'une interview accordée par son épouse Pénélope au journal français JDD.

Dans cet entretien, Pénélope Fillon apporte son soutien à son mari et rejette les allégations selon lesquelles elle aurait occupé des emplois fictifs comme elle en est soupçonnée par la justice.

Malgré une cascade de défections dans son camp et les appels au retrait de sa candidature, François Fillon a indiqué qu'il ne cèdera pas aux pressions actuelles.

Lors d'un meeting samedi en région parisienne, l'ancien premier ministre qui a exhorté ses partisans à ne pas se laisser "intimider", a ironisé "avoir connu de meilleurs", en référence aux perquisitions effectuées par la police d'abord jeudi à son appartement parisien et le vendredi au manoir familial dans la Sarthe (ouest).

Au sein de sa famille politique, les défections se sont succédées depuis l'annonce mercredi de sa probable inculpation par la justice le 15 mars dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs de son épouse et de deux de ses enfants.

Après son porte-parole, son directeur de campagne Patrick Stefanini a annoncé qu'il quittera ses fonctions à l'issue du rassemblement de ce dimanche.