Un crime rituel émeut l'Inde

Des activistes indiens réclamant un nouveau procès de neuf hommes acquittés pour le meurtre de Jessica Lal, une femme de 32 ans, dans un bar de Delhi en 1999. Copyright de l’image MANPREET ROMANA
Image caption Des activistes indiens réclamant un nouveau procès de neuf hommes acquittés pour le meurtre de Jessica Lal, une femme de 32 ans, dans un bar de Delhi en 1999.

Trois personnes ont été arrêtées lundi dans le Sud de l'Inde suspectées de lien avec les auteurs du meurtre d'une fille de dix ans, considéré comme étant un "sacrifice humaine".

Les restes de l'enfant, prénommée Ayesha, ont été retrouvés le weekend dernier à Magadi, près de Bangalore.

La police indique que la fillette a été tuée sur instruction d'une femme qu'elle a décrite comme une "sorcière", dans le but de guérir un homme victime d'une paralysie.

Les trois suspects sont le frère du malade, sa sœur et un jeune adolescent, âgé de 17 ans.

Sur le même sujet

Lire plus