Violence contre des africains: 5 arrestations en Inde

La police indienne évacuant des ressortissants africains lors des violences dans le Grand Noida, près de New Delhi Copyright de l’image Getty Images
Image caption La police indienne évacuant des ressortissants africains lors des violences dans le Grand Noida, près de New Delhi

La police a arrêté cinq hommes mardi après que des centaines d'habitants de la province d'Uttar Pradesh, en colère, s'en étaient pris à des africains.

Ils les ont attaqués avec des bâtons et des chaises en métal, suite au décès d'un adolescent de 16 ans soupçonné d'une surdose de drogue.

L'incident a entrainé une douzaine de blessés lundi dernier dans le Grand Noida, près de New Delhi où sont basés des centaines d'étudiants noirs.

"Les rumeurs se répandent que les Africains sont derrière la mort du jeune. Des commentaires racistes ont été faits sur les médias sociaux", a déclaré l'agent de police Sujata Singh.

Selon la police "cinq agresseurs ont été arrêtés et quatre autres sont en fuite".

Environ 300 personnes étaient impliquées dans les émeutes.

La violence est survenue après que la police a libéré cinq étudiants africains en invoquant un manque de preuves pour le décès de l'adolescent.

Sur le même sujet