Grande Bretagne: hommage aux victimes de Westminster

Des policiers anglais sur le pont de Westminster rendant hommage aux victimes de l'attaque du 22 mars dernier Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des policiers anglais sur le pont de Westminster rendant hommage aux victimes de l'attaque du 22 mars dernier

Des milliers de personnes se sont réunies pour marquer une semaine depuis l'attaque de Westminster qui avait fait quatre victimes le 22 mars dernier.

"Notre bien-aimée Aysha, fille bienveillante, sœur affectueuse, épouse étonnante, tante irremplaçable, amie réfléchie, de soutien et la meilleure et la plus fraîche des momies", a dit la famille de Aysha Frade dans une déclaration.

"Vous avez été arraché de nos vies dans les voies les plus cruelles et les plus lâches. Nous prions maintenant pour que vous guidiez et protégiez non seulement nous, mais tout Londres, contre tout mal", a poursuit ses proches.

Des policiers, des médecins et des centaines de membres d'une association de jeunes musulmans faisaient partie de ceux qui ont traversé le pont de Westminster en guise de souvenir.

Des cérémonies ont également été organisées à Leeds, Leicester, Sheffield, Manchester et Birmingham.

Aysha Frade, 44 ans, qui a travaillé dans un collège de Londres; le touriste américain Kurt Cochran, 54 ans, originaire de l'Utah; Leslie Rhodes, 75 ans, originaire du sud de Londres ont été tués par Khalid Masood.

L'assaillant les avait tués en fonçant sur eux avec sa voiture de location sur le pont de Westminster mercredi, avant de poignarder le policier Keith Palmer devant le Parlement, et de se faire abattre.

Qui était l'auteur de l'attaque?

Copyright de l’image POLICE METROPOLITAINE
Image caption Khalid Masood, 52 ans, est né dans le Kent le jour de Noël en 1964.

Khalid Masood, 52 ans, est né dans le Kent le jour de Noël en 1964. Avant l'attaque du mercredi, il vivait à West Midlands.

Il a été inscrit sur le registre de naissance du district de Dartford de Kent au nom d'Adrian Russell Elms, dans les semaines qui ont suivi sa naissance.

Deux ans plus tard, sa mère avait épousé un homme avec le nom Ajao.

Masood était alors connu comme Adrian Russell Ajao jusqu'à sa conversion à l'islam.

Il avait un passé criminel avec une condamnation en décembre 2003, mais il n'a jamais été condamné pour une infraction terroriste.

L'auteur de l'attaque a passé plusieurs années en Arabie saoudite où il a enseigné l'anglais comme langue seconde à l'Autorité générale de l'aviation civile de la ville portuaire de Djeddah.

La veille de l'attaque Masood a passé la nuit dans un hôtel à Brighton où il s'est donné pour "enseignant" au moment de louer la voiture avec laquelle il a mené son forfait.

Lire ces articles:

Coups de feu à Westminster: 4 personnes décédées

Attaque à Londres: " nous n’avons pas peur "

Sur le même sujet