Gambie : 1er mai dans une ambiance de liberté retrouvée

Des Gambiens jubilent en janvier à Dakar Copyright de l’image AFP
Image caption Des Gambiens jubilent en janvier à Dakar

C'est dans une ambiance de liberté et de parole retrouvée que les travailleurs ont célébré la fête du 1er mai en Gambie.

Après 22 ans d'auto censure, les syndicats de travailleurs gambiens ont cette fois demandé l'amélioration de leurs conditions de travail.

Cette année, ils n'ont pas chanté les louanges du Président Adama Barrow comme ils le faisaient sous le règne de son prédécesseur, Yahya Jammeh.

Regroupés sous la bannière d'une confédération nationale, ils ont soumis un cahier de doléances au ministre gambien de l'Emploi et du travail, Isatou Touray.

Le secrétaire général, Ebrima Garba Cham, a dénoncé la pauvreté et la précarité des travailleurs gambiens qui ont des salaires et des pensions de retraite jugés insignifiants.

A Lire aussi

Gambie: un journaliste agressé

Gambie : Jammeh parti, Barrow attendu

Gambie: une quatrième radio fermée

Copyright de l’image AFP
Image caption Isatou Touray, ministre de l'Emploi et du travail

Face à ces revendications, la ministre Isatou Touray a promis une réponse rapide dans les jours à venir.

M. Cham a aussi déploré les 22 années de Yahya Jammeh dont le régime, dit-il, n'a fait qu'exploiter les travailleurs en Gambie.

"Le contrat de travail ne reflète jamais l'emploi pour lequel vous êtes recrutés. Vous faites d'autres tâches et des heures supplémentaires sans jamais être payé. Vous n'allez pas en congé et vous n'êtes pas remboursé. Et quand vous en parlez, vous êtes licenciés sans indemnité", rappelle M. Cham.

Même les fonctionnaires du gouvernement interdits de parler à la presse, il y a cinq mois, ont pris la parole pour revendiquer de meilleures conditions de travail.

"Ici en Gambie, nous voulons maintenant les meilleurs politiques et programmes, ainsi que le respect des droits des travailleurs pour que chacun joue pleinement son rôle dans le pays", a affirmé Abdoulaye Bâ, directeur de cabinet adjoint à la vice-présidence de la République de Gambie.

Sur le même sujet