3000 recrues pour filtrer les contenus violents

Facebook a été critiqué après plusieurs meurtres et suicides diffusés en direct. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Facebook a été critiqué après plusieurs meurtres et suicides diffusés en direct.

Le fondateur du réseau social Facebook a annoncé le recrutement de 3.000 personnes supplémentaires chargées de filtrer les contenus violents.

"Si nous devons bâtir une communauté sûre, il nous faut répondre rapidement que ce soit répondre rapidement à quelqu'un qui a besoin d'aide ou supprimer une publication", a écrit M. Zuckerberg sur sa page Facebook.

Facebook a été critiqué après plusieurs meurtres et suicides diffusés en direct.

Le réseau social de Mark Zukerberg avait promis de revoir ses procédures après que la vidéo de l'assassinat d'un Américain est restée des heures en ligne début avril.

La vidéo du suicide d'un Thaïlandais est aussi restée disponible sur plusieurs sites de partages de vidéo mais la compagnie l'a supprimée après que la BBC l'a signalée.

Le réseau social compte près de deux milliards d'abonnés.

LIRE AUSSI

Facebook et Google arnaqués: 100 millions volés

Il tue sa fille et se suicide en direct sur Facebook

Inde: les réseaux sociaux bloqués au Cachemire