Cyberattaque : des banques russes et renault France touchés

Le système bancaire russe a été la cible d'une attaque informatique massive, selon des agences d'information qui font également état de plusieurs ministères et du réseau ferroviaire également touchés.

Image caption Selon Europol, ces cyberattaques n'ont jamais autant eu d'ampleur en occident

Le centre de surveillance informatique de la banque centrale russe "a détecté une attaque en provenance d'un grand nombre d'ordinateurs infectés par un programme malveillant", précise dans un communiqué la banque.

Cependant l'attaque "n'a pas été identifiée par les systèmes de détection de piratage" des systèmes bancaires, ajoute-t-elle. Quant au ministère russe de la Santé, il a indiqué avoir pu "faire échec rapidement à un début d'attaques".

La deuxième plus grande banque russe, Sberbank, a déclaré dans un communiqué que ses systèmes avaient "détecté à temps des tentatives de pénétration des infrastructures de l'établissement".

En France aussi, des sites de production du groupe automobile Renault ont été mis à l'arrêt en raison de la vague de cyberattaque mondiale, qui a touché l'entreprise, selon la direction de l'entreprise automobile.

L'arrêt de la production "fait partie des mesures de protection qui ont été prises pour éviter la propagation du virus", a déclaré un porte-parole, sans préciser le nom des sites concernés.

Selon une source syndicale, l'usine de Sandouville, en Normandie (Nord-Ouest), serait notamment concernée.

Lire plus