La Suède abandonne les poursuites contre Assange

Copyright de l’image Getty Images
Image caption M. Assange était sous le coup d'un mandat d'arrêt européen qu'il tentait depuis 2010 de faire annuler.

La Suède abandonne les poursuites contre le fondateur de Wikileaks, Julian Assange qui s'était réfugié depuis 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres pour échapper à une extradition.

Une procureure suédoise a annoncé avoir "décidé de classer sans suite l'enquête pour viol présumé contre Julian Assange" et levé la demande de placement en détention provisoire de l'Australien.

M. Assange était sous le coup d'un mandat d'arrêt européen qu'il tentait depuis 2010 de faire annuler.

M. Assange a publié sur Twitter une photo de lui-même tout sourire.

Selon son avocat M. Assange est libre de quitter l'ambassade d'Equateur mais la police britannique se dit "obligée" d'arrêter Assange s'il en sort.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Il dénonce une manœuvre pour le faire extrader vers les États-Unis, où il risque d'être poursuivi pour la publication de documents militaires et diplomatiques confidentiels.

L'Australien s'est toujours défendu des accusations de viol.

Il dénonce une manœuvre pour le faire extrader vers les États-Unis, où il risque d'être poursuivi pour la publication de documents militaires et diplomatiques confidentiels.

L'administration Trump a affirmé en avril que son arrestation était une "priorité".

Sur le même sujet