Arabie Saoudite: cinq cents Ghanéens expulsés

Ces ghanéens en situation irrégulières, exerçant des travaux de domestiques ou de gardiens, dans le royaume saoudien ont fait l'objet d'abus et de maltraitances à plusieurs reprises. Copyright de l’image AFP
Image caption Ces ghanéens en situation irrégulières, exerçant des travaux de domestiques ou de gardiens, dans le royaume saoudien ont fait l'objet d'abus et de maltraitances à plusieurs reprises.

Le Royaume d'Arabie Saoudite a programmé l'expulsion de cinq cents Ghanéens en situation irrégulière dans le pays.

Au mois de mars dernier, il leur avait donné un délai de quatre-vingt-dix jours pour quitter l'Arabie Saoudite.

Ces Ghanéens en situation irrégulières, exerçant des travaux de domestiques ou de gardiens dans le royaume saoudien, ont été victimes d'abus et de maltraitances à plusieurs reprises.

LIRE AUSSI

Arabie Saoudite : une image "porno" fait scandale

"Sauver" Mme Diop de l'exécution

Les victimes de Ben Ali parlent en public

Copyright de l’image AFP
Image caption Marche à Paris contre le mauvais traitement infligé aux travailleurs africains en Arabie Saoudite

Dès le début du moratoire, l'ambassade du Ghana à Riyad et le consulat général à Jeddah leur ont délivré un document de voyage pour faciliter leur retour au pays. Le coût du voyage a été subventionné aux trois quarts du tarif normal.

Il y a deux ans, des dizaines de travailleuses ghanéennes au Koweit ont dans un premier trouvé refuge au sein de leur ambassade avant d'être rapatriées.

L'ambassade dit regretter que d'honnêtes travailleurs soient abusés chaque année par des agents véreux en complicité avec des Saoudiens.

Sur le même sujet