Moyen-Orient: le Qatar isolé

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Qatar a estimé que ses voisins du Golfe envisageait de le mettre "sous tutelle" et de l'étouffer économiquement.

Trois pays du Golfe, dont l'Arabie saoudite et l'Egypte ont rompu lundi leurs relations diplomatiques avec le Qatar.

Ils accusent les autorités du Qatar de soutenir le "terrorisme", et ont décidé d'isoler le pays en fermant leurs frontières.

Cette rupture des relations intervient 15 jours après une visite à Ryad de Donald Trump qui avait exhorté les pays musulmans à se mobiliser contre l'extrémisme.

L'État du Qatar

Capitale : Doha

  • Population 2,5 millions

  • Superficie 11,437 km2

  • Langue Arabe

  • Religion Islam

  • Espérance de vie 78 ans (femmes) 79 ans (hommes)

  • Unité monétaire Riyal

Getty Images

En réaction, le Qatar a estimé que ses voisins du Golfe envisageait de le mettre "sous tutelle" et de l'étouffer économiquement.

Les compagnies aériennes émiraties Etihad, Emirates et flydubai ainsi que la Saoudienne Saudia ont annoncé lundi la suspension de tous leurs vols à destination et en provenance du Qatar.

Copyright de l’image AFP
Image caption Qatar Airways a à son tour annoncé la suspension de tous ses vols vers l'Arabie saoudite.

Qatar Airways a à son tour annoncé la suspension de tous ses vols vers l'Arabie saoudite.

Cette crise diplomatique est la plus grave depuis la création en 1981 du Conseil de coopération du Golfe (CCG), qui regroupe l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, le Koweït, Oman et le Qatar.

Selon l'Arabie, Doha soutient aussi "les activités de groupes terroristes soutenus par l'Iran dans la province de Qatif (est)", où se concentre la minorité chiite du royaume saoudien, ainsi qu'à Bahreïn, secoué depuis plusieurs années par des troubles animés par la majorité chiite de ce pays.

Ryad et Téhéran ont rompu leurs relations diplomatiques en janvier 2016 à la suite de l'exécution d'un chef chiite en Arabie.