Royaume-Uni : un parlement sans majorité absolue

Le Parlement anglais vu de l'intérieur. Aucun parti n'a réussi à obtenir la majorité absolue à l'issue des élections générales Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Parlement anglais vu de l'intérieur. Aucun parti n'a réussi à obtenir la majorité absolue à l'issue des élections générales

L'élection générale de la Grande-Bretagne s'est terminée par un parlement sans majorité absolue.

Le Premier ministre, Theresa May, est dans l'incapacité de renforcer sa majorité avant les négociations pour quitter l'Union européenne.

Dans presque tous les résultats, les conservateurs ont perdu des sièges, mais resteront le plus grand parti avec 314 sièges.

Le parti travailliste de l'opposition, anéanti lors de la campagne, a fait la surprise en gagnant 261 sièges, soit un peu plus qu'il en avait obtenu en 2015.

Son chef, Jeremy Corbyn, a déclaré que les gens ont rejeté la politique d'austérité et a signalé qu'il était temps pour Theresa May de partir.

Sur le même sujet