Arabie Saoudite : la femme à la mini-jupe libérée

Une femme au téléphone dans un centre commercial à Riyad en mars 2008 (illustration) Copyright de l’image AFP
Image caption Une femme au téléphone dans un centre commercial à Riyad en mars 2008 (illustration)

La jeune femme qui avait été filmée vêtue d'une minijupe dans un site historique d'Arabie saoudite a été libérée sans être inculpée, a annoncé mercredi le gouvernement.

La police l'a relâchée mardi soir et le dossier a été clôturé par le procureur, a indiqué le ministère de l'Information dans un communiqué.

La vidéo de la femme a largement été partagée le week-end sur les réseaux sociaux. La jeune femme a reconnu avoir visité le site historique en compagnie d'un gardien.

Il s'agissait du fort historique de Ushaiqer, un village situé à 200 km au nord-ouest de la capitale Ryad.

Selon elle, les images ont été diffusées sur les réseaux à son insu, a rapporté un porte-parole de la police cité par des journaux saoudiens en ligne.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des femmes Saoudiennes dans un centre commercial à Riyad (illustration)

Elle doit être transférée devant un représentant de la justice qui décidera, selon la même source, d'engager ou non des poursuites contre elle.

La Commission pour la promotion de la vertu et la prévention du vice entend "adopter les mesures nécessaires contre cette transgression morale, en coordination avec les autorités compétentes", a confirmé un porte-parole de la police religieuse.

Lire aussi sur le même sujet:

En Arabie saoudite, les femmes sont tenues de sortir en public vêtues d'une "abaya" noire, l'habit traditionnel qui les recouvre de la tête aux pieds.

Elles n'ont pas le droit de conduire et ont besoin de l'accord d'un tuteur masculin pour travailler, faire des études ou voyager à l'étranger.

Sur le même sujet