Royaume-Uni : l'avenir des citoyens de l'UE

David Davis a exclu le rôle de la Cour de justice européenne dans les démarches pour garantir les droits des citoyens de l'UE après le Brexit. Copyright de l’image Getty Images
Image caption David Davis a exclu le rôle de la Cour de justice européenne dans les démarches pour garantir les droits des citoyens de l'UE après le Brexit.

''Après le Brexit, les citoyens de l'Union Européenne vivant en Grande Bretagne jouiraient de droits presque identiques à ceux des citoyens britanniques'', assure David Davis.

Mais ils ne seront pas autorisés à voter.

Le secrétaire britannique chargé du Brexit, s'est exprimé ainsi suite à une rencontre avec le ministre tchèque des Affaires étrangères , Lubomir Zaoralek.

Selon lui, ces droits seraient toutefois protégés par des tribunaux britanniques et non étrangers.

David Davis a exclu ainsi le rôle de la Cour de justice européenne dans les démarches pour garantir les droits des citoyens de l'UE après le Brexit.

Parmi les millions de citoyens de l'Union européenne qui vivent au Royaume-Uni, il y a au moins 45 000 Tchèques.

Les privilèges qui leur seront accordés, ajoute-t-il, seront garantis par une loi du Parlement et soutenus par un traité.

Pour les observateurs, cette question cruciale de droits des citoyens et leur application au Royaume Uni pèsera lourdement dans les futures négociations avec la Commission européenne.

Sur le même sujet

Lire plus